Bulletin de Politique générale – Economie circulaire biosourcée en Europe

index

BIOREGIO_policy_brief_banner_1200px

Bulletin de Politique générale

Economie circulaire biosourcée en Europe

Septembre 2018

 

Economie Circulaire facilitant le développement durable

La durabilité, en termes de modèles économiques, est définie comme la satisfaction de besoins sans compromettre directement ou indirectement les besoins de générations futures. Ceci est étroitement lié à l’économie circulaire. L’économie circulaire se distingue de l’économie traditionnelle linéaire non-durable par l’introduction d’un modèle de flux cycliques. L’économie circulaire représente une transition systémique soutenant la résilience à long terme, créant des possibilités d’affaires et des opportunités économiques, ainsi que jouant un rôle positif en matière d’environnement et de la société (Ellen MacArthur Foundation 2017). L’économie circulaire vise à promouvoir l’utilisation durable des ressources et l’idée de nouveaux modèles commerciaux. Selon la définition, (Commission Européenne 2015), l’économie circulaire vise à permettre la maximisation de l’efficacité des ressources et la minimisation de la production des déchets, et ainsi apporte des avantages à l’environnement et diminue les coûts de production en même temps.

Les chiffres sur les avantages de l’économie circulaire

La transition vers l’économie circulaire dans le secteur alimentaire, de transport et du milieu bâti se traduirait par une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 48% en 2030 et de 83% en 2050 par rapport aux niveaux de 2012. Les avantages nets annuels des entreprises de l’UE-27 provenant de la mise en place de mesures basé sur l’utilisation efficace des ressources et l’économie circulaire tels que la prévention des déchets, le recyclage des matériaux, la modification des pratiques d’approvisionnement, ainsi que la re-conception de produits sont estimés entre 245 milliards et 604 milliards d’euros. Ceci représente une moyenne de 3 à 8% de leur chiffre d’affaires annuel. (Agence européenne de l’environnement 2016)

Cadre stratégique de l’économie circulaire dans l’UE

La notion de l’économie circulaire fut introduite dans l’UE en 2011 à travers une initiative phare dans le cadre de la Stratégie Europe 2020 pour une Europe efficace dans l’utilisation des ressources.  Cette initiative constate qu’il y avait besoin d’une stratégie faire de l’UE une « économie circulaire ». En 2015, la Commission européenne a publié le Paquet « Économie Circulaire », proposant des mesures pour l’économie circulaire. Avec pour objectif de renforcer l’efficacité de la production, cette feuille de route stipule que les Etats membres devrait aider les entreprises à collaborer afin d’utiliser au mieux les déchets et sous-produits qu’elles génèrent, par exemple à travers la symbiose industrielle.

Vers la mise en place de l’économie circulaire

La bioéconomie peut être définie comme une économie ou les matériaux, produits chimiques et l’énergie sont produits et dérivés à partir des ressources renouvelables organiques. Dans la Stratégie de la bioéconomie (Commission européenne 2012), la bioéconomie est considérée comme une économie reposant sur les ressources renouvelables organiques (par exemple cultures, forets, animaux) et leur transformation en aliments humains et animaux, produits, matériaux et énergie. La bioéconomie comprend aussi une partie de l’industrie chimique, biotechnologique et énergétique. La bioéconomie touche aux plusieurs domaines politiques. Par conséquent, une approche politique horizontale est nécessaire. Le fait de jumeler la bioéconomie et l’économie circulaire pourrait donner lieu à de fortes synergies. Les politiques mises en œuvre devraient provenir des bonnes pratiques identifiées afin d’établir une bioéconomie faisant usage des ressources biosourcées de façon circulaire.

Mise à jour de la stratégie européenne de bioéconomie

La stratégie européenne pour la bioéconomie énoncée en 2012 sera mise à jour cette année. En raison de développements politiques récents, la mise à jour de la stratégie est nécessaire afin d’assurer une meilleure harmonisation avec les priorités politiques de l’UE et les défis futurs. La mise à jour renforcera la bioéconomie durable circulaire en Europe (Commission européenne 2017).

Selon le projet BIOREGIO, le renforcement de la circularité et de la durabilité de la bioéconomie sera la question fondamentale de la mise a jour attendue. L’importance de comprendre l’impact de la bioéconomie sur les ressources naturelles et les services écosystémiques devrait être la priorité absolue, pendant qu’une analyse plus approfondie des relations entre la biosphère et l’activité économique est nécessaire pour une meilleure compréhension de la bioéconomie. Un enjeu important est de renforcer l’éducation et la connaissance sur la bioéconomie pour qu’elle soit une réussite dans tous les secteurs, notamment l’agriculture, la chaine de valeur agroalimentaire et la production de bioénergie. Par conséquent, il est important d’identifier les activités à valeur ajoutée soutenant l’investissement dans la production, la recherche et la commerce (Commission européenne 2018).

Bonnes pratiques de la bioéconomie circulaire

Afin de mettre en œuvre l’économie circulaire, la Commission européenne (2015) constate que les autorités nationales, régionales et locales jouent un rôle clé dans la transition. Par conséquent, l’économie circulaire demande un effort aux diffèrent niveaux afin d’achever une approche holistique.

Le projet BIOREGIO identifie et promeut la bioéconomie circulaire dans six régions européennes. Les bonnes pratiques de la bioéconomie circulaire, transférables et réplicables, comprennent les modèles de coopération tels que écosystèmes et réseaux, ainsi que les meilleures solutions technologiques sont partagées et appliquées dans les autres régions. Les bonnes pratiques reconnues dans le projet sont disponibles ici :

https://www.interregeurope.eu/bioregio/good-practices/

____________________________________________________________________________________________

BIOREGIO avait effectué une étude sur la bioéconomie circulaire dans plusieurs stratégies européennes au niveau national et régional. Les résultats et les conclusions ont été présentés lors la conférence sur la gestion des déchets 2018 à Séville, Espagne, 17-19.09.2018. L’article sera disponible en ligne en novembre 2018.

Ce bulletin de politique générale dans sa version originale en anglais est disponible sur le site du projet BIOREGIO : https://www.interregeurope.eu/bioregio/library/#folder=1289

Ce bulletin politique reflète les vues du projet BIOREGIO ; les autorités du programme Interreg Europe ne sont en aucun cas responsables des usages du contenu de ce document.

 ____________________________________________________________________________________________

Liste des references

Ellen MacArthur Foundation, 2017. Circular Economy Overview. https://www.ellenmacarthurfoundation.org/circular-economy/overview/concept

European Commission, 2012. Innovating for Sustainable Growth: A Bioeconomy for Europe. COM(2012) 60 final. http://ec.europa.eu/research/bioeconomy/pdf/official-strategy_en.pdf

European Commission, 2015. Closing the loop – An EU action plan for the Circular Economy. COM(2015) 614 final. https://eur-lex.europa.eu/resource.html?uri=cellar:8a8ef5e8-99a0-11e5-b3b7-01aa75ed71a1.0012.02/DOC_1&format=PDF

European Commission, 2017. Review of the 2012 European Bioeconomy Strategy. https://ec.europa.eu/research/bioeconomy/pdf/review_of_2012_eu_bes.pdf#view=fit&pagemode=none

European Commission, 2018. Feedback from: BIOREGIO project consortium on the EU 2012 Bioeconomy Strategy, http://ec.europa.eu/info/law/better-regulation/initiatives/ares-2018-975361/feedback/F10485_en

European Environment Agency, 2016. Circular economy in Europe: Developing the knowledge base. EEA Report, No 2/2016. doi:10.2800/51444. https://www.eea.europa.eu/publications/circular-economy-in-europe

Publicités